C’est tellement plus facile de choisir le conflit ! enfin… à court terme (et encore..)

Quand on y pense, c’est tellement plus facile de choisir le conflit…

Laisser parler nos émotions,  exprimer de la colère, de la rage, … chercher à avoir raison, à imposer son point de vue… Critiquer les autres, rabaisser, humilier, se venger. Et puis quand quelque chose va mal, c’est tellement plus simple d’exprimer tout notre mécontentement contre son conjoint, son enfant, un ex, un collègue, une société, un gouvernement, un peuple,… “ils l’ont bien cherché”..

En accusant d’autres, on se décharge de ses responsabilités, on se positionne en victime. En agressant les autres, on a le sentiment qu’on se défend et qu’on agit au mieux ! Celui qui agit ainsi a le sentiment de devoir agir de cette façon, il peut aussi avoir le sentiment d’être soulagé. A court terme.

Parce qu’après, il faut vivre avec ses casseroles. Mine de rien, quand on se fâche facilement, il faut ensuite soit aller s’excuser (aie pas toujours facile !), soit il faut tenir les comptes de toutes les rancoeurs accumulées contre ceux-ci et ceux-là. Penser à réactiver sa haine et son agressivité contre eux si on les croise au détour d’un couloir ou d’une rue…. . Et oui, on ne peut pas s’énerver contre quelqu’un et ensuite lui faire un grand sourire ! Non, le mieux c’est donc de poursuivre avec pertes et fracas. Bouderies, ignorance, dénigrement… liste est non exhaustive 😉

Agir en étant sous le contrôle de ses émotions et non en contrôlant ses émotions me semble être une “stratégie” à court terme. Et sans recherche de progression. Parce qu’en agissant toujours de la même façon, … on obtient toujours les mêmes résultats donc pas de progression.

Encore faut-il être conscient de sa façon d’agir et aussi d’être conscient que ce n’est pas la bonne méthode. Si vous êtes souvent confronté à ce type de situation prise de tête, prise de bec, restez attentifs 😉

Comment modifier sa façon de réagir face aux situations difficiles ?

Celui qui cherche à progresser & à trouver une sérénité intérieure est amené à adapter son attitude à son souhait d’évolution personnelle. Pour se sentir en paix avec soi-même et avec les autres, il est important de comprendre ses émotions et d’apprendre à les analyser puis les canaliser.

C’est un travail qui se construit jour après jour, même pour ceux qui sont déjà d’un tempérament très calme et zen 🙂 Avec des prises de conscience, des expériences, des échecs et des réussites. Parfois, on sera fier d’avoir pu gérer un conflit, une situation avec calme. Parfois, on se sera laissé emporter… De mon côté, il y a une situation que je n’arrive pas encore à bien gérer. J’ai donc identifié la situation, puis ma façon de réagir, et je ne lâche rien. J’ai décidé de quelle façon je pourrai réagir la prochaine fois. Bon… je viens juste de faire à l’instant cette dernière étape car je me rends compte que je l’avais zappée !!! :p

Pourquoi parler de tout ça ?

Parce que parfois vous aurez l’impression que tel conflit n’est pas de vôtre faute, que tout est à cause de “l’autre”... mais peut-être qu’en y prêtant plus attention, vous découvrirez que vous avez votre part de responsabilité*. Vous aurez une prise de conscience et peut-être un peu de culpabilité. (*bien sûr si vous êtes face à un pervers narcissique ou ce type de personnalité “négative”, vous n’êtes pas concerné !)

Mais surtout, vous aurez la possibilité de faire évoluer les choses ! Comment ? En devenant facilitateur dans la situation donnée, et non plus quelqu’un qui complique la situation 😉 En agissant de manière constructive. C’est à dire en acceptant de faire des concessions et surtout en acceptant de faire plaisir à l’autre ! Le laisser avoir raison par exemple. Finalement, ce n’est pas si grave 🙂

Et concrètement, quand vous vous sentez énervé, en colère voire pire, posez-vous ces 3 questions :
  • Le problème rencontré est-il : peu important, assez important, très important ? En fonction de la réponse, votre réaction est-elle proportionnée ?
  • Est-ce que ça aura une influence à court, moyen ou long terme sur MA vie ? Si non, ne perdez aucune énergie dans ce dossier là.
  • Quelles sont toutes les solutions envisageables ? Vous avez pensé à votre solution qui vous semble être unique, mais avez vous écouté la proposition de l’autre personne ? Quelles sont les autres solutions envisageables ?

Ainsi, en réagissant mieux aux problèmes rencontrés classés “peu importants” et ayant une influence à “court terme”, vous vous épargnerez facilement 90% de vos agacements quotidiens. Vous deviendrez donc bienveillant envers vous-même ! Croyez-moi, ça n’a pas de prix. C’est un peu quand on habite dans un immeuble en ville et qu’on entend aucun bruit…. le calme absolu. Bonheur. Imaginez la même chose, mais… en vous 😀

Exemple concret :

vous êtes en voiture et le conducteur devant ne se conduit pas comme il faudrait, au lieu de vous énerver (“peu important” + “court terme”+ vous n’avez aucune prise sur la situation !) ==> Acceptez que cette situation ne mérite absolument pas que vous y dépensiez de l’énergie ! Gardez la pour votre famille quand vous rentrez le soir après une journée de travail 😉

Les outils qui (m’)aident au quotidien et que je vous recommande 🙂

  1. Exprimer ma gratitude chaque jour par écrit pour toutes les belles choses que je vis et pour le simple fait d’être en vie !
  2. Méditer chaque matin. Je fais de la méditation guidée avec Petit Bambou. Au début j’ai commencé par les séances gratuites, j’ai tenté d’autres méthodes, d’autres appli, et finalement je me suis récemment abonnée chez Petit Bambou. Leurs méditations guidées me plaisent beaucoup et me font du bien. Je ne rate plus une seule séance !
  3. Faire du sport / être en mouvement le plus possible : ça fait du bien, ça détend, ça énergise positivement.
  4. Etre bienveillante envers moi-même : moins de conflits internes = moins de conflits externes !
  5. L’empathie : que ressent l’autre quand j’agis de cette façon ? Comment je réagirais moi-même à sa place ?
  6. En étant entouré de personnes bienveillantes et positives. C’est HYPER important !  En s’entourant de personnes trop réactives, qui s’énervent pour un rien et qui ont toujours raison même quand ils ont tort… on risque fort de devenir pareil. En effet, on devient la moyenne des 5 personnes que nous fréquentons le plus régulièrement !
  7. Problème = MERCI transmis par Aurélie, une fille formidable et positive, Problème = Merci parce qu’un problème vous met face à une situation nouvelle, vous devez y réfléchir. Vous sortez de votre zone de confort. Sortir de sa zone de confort = apprendre et progresser donc… MERCI !!!
  8. Mes propres expériences passées ! 😉

J’espère que ces outils pourront vous aider à faire disparaître la plupart des conflits de votre vie et surtout à améliorer votre sérénité intérieure.

Vous avez envie de partager votre expérience ou vous souhaiter poser une question au sujet de cet article ?
Vous pouvez écrire ci-dessous dans les commentaires.

A bientôt

Milie Aubin

 

 

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire