Parents bienveillants : quel rythme de garde des enfants est idéal ?

Aujourd’hui, j’ai décidé d’aborder avec vous un thème épineux ! Quoi que ça ne sera pas plus épineux que de parler séparation 😉 Nous aborderons donc le thème du rythme de garde de vos enfants lors d’une séparation.

Quand il a été clair que nous allions nous séparer, le Papa de mon fils et moi en sommes bien sûr venus à cette problématique. Comment faire… Nous avons pris le temps de réfléchir et de parler ensemble de nos souhaits respectifs. Nous avons fait des recherches sur internet pour voir ce qui était conseillé en fonction de l’âge de notre fils. Il avait 3 ans à l’époque.

J’avais trouvé des articles sérieux écrits par des pédo-psy qui s’exprimaient sur le fait que la garde alternée à cet âge. Pour eux, le jeune enfant avait encore besoin de beaucoup de contact avec sa mère pour son développement émotionnel, il fallait donc éviter la garde alternée type une semaine chez chaque parent.  Je ne suis pas psy donc je ne commenterai pas spécialement, mais j’ai pris en compte cette information. Ces professionnels de l’enfance indiquaient que pour les enfants un peu plus âgés, la garde alternée devenait  intéressante. Pourvu que les enfants en aient envie aussi. Souvenons-nous de l’importance d’écouter son enfant et de respecter ses besoins.

Du temps de la séparation de mes parents, le rythme de garde des enfants largement proposé par la Justice était habituellement  1 WE sur 2 + la moitié des vacances scolaires chez le Papa. Et tout le reste du temps chez la Maman. Perso, j’ai très mal vécu de ne plus vivre avec mon père et de le voir si peu. Alors je n’avais pas du tout envie de faire vivre cette situation à mon fils. Tant pis pour les règles déjà existantes ! De plus, fiston a un Papa et une Maman présents et investis tous les deux dans son éducation, il nous fallait donc trouver un compromis.

Ainsi, nous avons choisi un rythme de garde puis nous avons décidé de tester pendant plusieurs mois. C’est celui-ci que nous avons finalement adopté. Notre fils ne s’en est jamais plaint jusqu’à aujourd’hui, il aura bientôt 6 ans. Le rythme de garde que nous avons choisi permet à fiston de voir ses deux parents chaque semaine. De plus, ce rythme est adapté aux contraintes professionnelles du Papa et aux miennes également. Concrètement, on ne se galère pas avec des histoires de numéro de semaine dans le mois, de moitié de ci ou de ça. Nous avons organisé notre planning à nous et nous le gérons entre nous. Depuis 3 ans, nous avons toujours pu nous arranger quand l’un ou l’autre avait une contrainte. La communication et la confiance sont les bases de ce type de garde.

Ce qui me semble important et que nous pratiquons, c’est de bien informer l’enfant de qui vient le chercher le soir à l’école  ( surtout si c’est un parent qui le dépose le matin et un autre qui vient le soir. J’ai remarqué que c’est important pour lui de bien savoir. Là encore, il faut s’adapter à chacun de ses enfants car ils ont tous une façon de vivre les choses différemment. Il faut garder en mémoire aussi que les enfants n’ont pas du tout le même sens de la réalité que nous. Il est possible que prochainement je vous propose des résumés de livres écrit par des experts car ça me passionne et je trouve qu’il est important d’avoir ces notions pour mieux comprendre ses enfants. J’ai gagné en patience avec mon fils en comprenant que leur cerveau n’est pas du tout fait comme le nôtre. Bref je m’égare 😉

Je suis vraiment très heureuse que nous ayons pu mettre en place cette souplesse dans nos plannings en tout cas. C’est vraiment idéal. Je vous souhaite de trouver votre équilibre, de ne pas hésiter à sortir des sentiers battus. Il n’y a pas que les choix proposés par la Justice. Bon bien sûr, quand j’ai vu une avocate, elle était bouche bée qu’il n’y ait pas de difficulté dans notre séparation, elle s’est montrée surprise de notre rythme de garde. Et elle m’a expliqué que pour acter le divorce, il faudrait impérativement indiquer un calendrier “habituel”. Ainsi si l’un des deux parents pose problème un jour, on peut se référer à l’acte du divorce. Soit.

Pour finir, je précise que le Papa et moi vivons tous les deux dans la même commune, ce qui facilite les choses bien sûr. Il est tout à fait exacte la situation sera plus délicate pour les parents séparés qui vivent éloignés géographiquement. Là encore, il est essentiel de se focaliser sur le bien-être de votre enfant, de prendre en compte vos moyens financiers à chacun et des contraintes de chaque parent. Le principal conseil que je peux vous donner, c’est de tester le rythme de garde que vous aurez choisis et d’accepter de le modifier si vous constatez que ça ne fonctionne pas bien.

Et vous, quel rythme de garde avez-vous choisi pour votre famille séparée ?

Vous pouvez partager votre expérience dans les commentaires ci-dessous 🙂

Milie

 

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 réactions sur “ Parents bienveillants : quel rythme de garde des enfants est idéal ? ”

  1. Amy Réponse

    Séparée depuis 8 ans avec un papa éloigné géographiquement,nous aussi nous surprenons tout le monde.Les enfants voient leur papa dès qu’ il rentre dans notre ville.A chaque fois.Parfois c est 3 week-end dans le mois et il arrive me le que les w.e commencent le mardi!Je tends à faire la même chose pour ma “nouvelle separation”.Depuis une semaine ma fille ne réclame pas (du tout😕) son papa mais je lui propose de faire une photo par jour d une activité. On a décidé de tester pendant un mois un rythme adapté à nos contraintes pros et on fera le point.Merci pour ton partage d experience.

    • Milie Auteur ArticleRéponse

      Bonjour Amy c est super pour la formule avec le Papa 1 👍 adaptés aux besoins de chacun et ça roule pour tout le monde apparemment. Pour ta fille qui ne réclame pas son Papa, je pense que les enfants ont leurs périodes 😉 très bonne idée l idée de la photo chaque jour, belle initiative !
      Merci pour ton partage d’expérience 😊

Laisser un commentaire